Les truites

 

Les truitelles arrivent sur la ferme avec un poids moyen de 100 g (cf. l'article l'arrivée des poissons à la FADA), et grandissent pendant 4 mois en bassins pour atteindre un poids d'environ 350 g (truite portion).

Elle sont ensuite transformées sur place : de l'abattage jusqu'à l'emballage (en passant par le filetage, le salage et le fumage).

De délicieuses truites fumées, nature ou au poivre de Madagascar, sont ainsi proposées à la vente, uniquement sur commande pour l'instant...

SaveSave

SaveSave

SaveSave

Commandez vos truites fumées pour les fêtes d'année !

 

Pour les fêtes de fin d'année, la Fada vous propose des truites fumées, nature ou au poivre.

Les truites sont conditionnées en plaquette de 100 à 150g (soit 1 ou 2 filets selon les poissons).

Vendues au prix de 50 € le kilo - soit 6 € environ la plaquette. 

 

Les commandes sont à passer jusqu'au vendredi 7 décembre

Les ventes se feront à partir du 14 décembre, soit sur place à la ferme, soit à Rouen (lieu à définir) - les truites pouvant être consommées pendant 4 semaines (à conserver au frais)

Attention, pas d'envoi de truites par courrier... pour des raisons sanitaires évidentes (nous ne souhaitons pas vous rendre malade pendant les fêtes) !

Merci de renseigner le formulaire ci-contre.

Une plaquette = 100 à 150 grammes

Une plaquette = 100 à 150 grammes

Zoom sur la production de truites fumées

Voici un bref résumé des différents étapes de l'élaboration des truites fumées de la FADA.

Après abattage, les filets de truites sont levés, puis rincés et séchés.

Un passage chronométré dans un savant mélange de sel et de sucre permet de sécher en profondeur les filets, ce qui permettra à la fumée de bien pénétrer les chairs.

Une fois rincés (afin d'enlever le sel), les filets sont ensuite mis au repos au frais, avant fumage.

Le fumage se fait à la serre, à froid (le poisson n'est pas cuit par la fumée), pendant un temps précis et avec de la sciure de bois de hêtre.

Enfin, les filets sont assaisonnés (ou non), avant la mise sous vide et l'étiquetage.

Il ne reste pas qu'à déguster 🙂