La FADA s’agrandit

Après plus d’un an et demi à faire tourner le “pilote” de 400 m2, j’ai pu valider des procédés techniques de production ainsi que la mise sur le marché de mes produits aquaponiques.

Cependant, afin d’accéder à la rentabilité économique de ma structure, une deuxième unité de production a été construite. Vous pouvez retrouver l’historique de la démarche dans la présentation rédigée à l’occasion du financement participatif en cliquant ici. J’en profite au passage pour remercier à nouveau l’ensemble des généreux contributeurs “Mimosa”, la région Normandie pour la subvention qu’elle m’a accordée, ainsi que l’ensemble des personnes qui m’ont aidé physiquement ou moralement dans ce nouveau projet.

Voici donc en images les principales étapes de la construction:

Schéma prévisionnel d’implantation:

Implantation des bacs de culture, avec l’aide appréciée de Manu et de Raynald

         

Terrassement autour des bac de cultures et pose du réseau d’air, en compagnie de Renaud et PéA

   

Mise en eau et tests d’étanchéité des bacs de culture, avant la pose des radeaux flottants:
   

Après de longues semaines d’attente pour leur fabrication, réception et mise en place des bacs d’élevage des truites et de l’atelier de filtration :

   

Préparation des semis et mise en culture des premiers “mesclun”, pour préparer l’arrivée des poissons:

    

   

Premier lot de truitelles introduit dans le système début septembre:

    

Ca y est, le système tourne désormais, avec une montée en charge progressive des populations de poissons, de bactéries et de plantes 🙂

1 thought on “La FADA s’agrandit”

  1. Le projet qui semblait complètement fou, de par son ampleur et de sa complexité il y a 2 ans, voie le jour aujourd’hui : fruit de ton énorme courage et de toute ta persévérance. Magnifique ! Bravo Guigui. Quelle réussite ! La suite sera aussi belle assurément. Longue vie à la FADA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.